Canne

Quand on parle de Canne, il s’agit d’une tige de châtaignier de 95 cm de long et d’un diamètre de 1,5 cm pour la pointe de la canne et de 1,8 cm pour le talon.

Associée d’un point de vue historique à la boxe française, l’utilisation première de la canne par les bourgeois du 19ème siècle était la défense personnelle. Son maniement était enseigné en fonction de cet objectif.

De nombreux coups étaient permis en utilisant aussi bien la pointe que le talon ou le corps de canne pour frapper toutes les parties du corps de l’agresseur et plus particulièrement les endroits sensibles.

Au début du siècle dernier, la canne était très répandue dans les pays anglo-saxons et en France.

Cependant, après la fin de la première guerre mondiale, sa pratique a eu tendance à disparaître.

Actuellement, la canne se pratique en sport de compétition.

Son maniement est réglementé pour permettre des assauts entre partenaires sans danger réel. La caractéristique des coups est qu’il y a une rotation de la canne systématiquement dans chaque coup.

Cela permet d’obtenir une grande vitesse d’impact. Le but n’étant pas de frapper fort mais plutôt de toucher la surface de frappe.

La gestuelle de ce sport implique des mouvements de grande amplitude aussi bien au niveau de la ceinture pelvienne que scapulaire, de la vitesse dans les déplacements et une adaptation constante aux  » jeux  » du partenaire.

Cette activité répond pleinement aux objectifs généraux de l’éducation physique, tant sous leurs aspects moteurs que psychomoteurs et psychosociaux.

A l’école, elle peut faire l’objet d’une initiation technique où l’attention sera portée sur la perfection technique, l’esthétique du mouvement et le plaisir de l’opposition.

Ce sport est très complet, rapide d’apprentissage, et surtout, accessible aux enfants qui y retrouvent un côté très ludique !

Si tu es intéressé(e) pour ouvrir une section de Canne ou si tu souhaites simplement te former de manière plus spécifique dans ce sport,n’hésite pas à nous contacter
au 069 / 84.12.89.